La visite…
(les textes sont des élèves et les photos de Guillaume Lecoque)


On a aimé regarder la maquette
Elle nous a paru impressionnante
Et on a compris à quoi ressemblerait le musée.

Photo 2
En visitant cette future salle d’exposition,
nous imaginons comment elle se présentera, une fois terminée,
avec ses grandes ouvertures sur le ciel.


L’architecte nous explique les plans du nouveau musée.
On a fière allure avec nos casques !


Les poseurs de radiateurs étaient très ouverts avec nous.
Ils ont accepté d’arrêter leur travail pour nous expliquer comment ils fixaient
les radiateurs au plafond.


Un bon casque doré,
Un agenda,
Un ordinateur portable,
Des plans,
Des pense-bêtes…
Voilà le matériel de notre architecte !

Présentation du projet d’expo des élèves par Renaud Farella
« D’un visage à l’autre ». Portraits croisés sur l’Algérie et la France d’hier et aujourd’hui

Prenez quelques collégiens de troisième, tous volontaires. Ajoutez-y deux enseignants de lettres et d’histoire, un photographe, une secrétaire, liez le tout et vous obtenez un atelier artistique. Incorporez ensuite délicatement, une à une, des personnalités connues ou inconnues, mais toutes en rapport étroit avec l’Algérie d’hier et d’aujourd’hui. Mélangez le tout et vous verrez se lever peu à peu des portraits singuliers et attachants. Accompagnez ces portraits d’une pincée de mots choisis et vous obtiendrez une exposition pétrie de sensibilité et relevée de poésie…

Aux grandes questions soulevées par la problématique des immigrations, nous avons préféré les petites questions personnelles : A quoi rêvez-vous encore ? Quel est votre plus grand regret ?... imaginées par nos jeunes élèves et posées face à face, les yeux dans les yeux. Ainsi se sont révélés des parcours inattendus, des expériences profondes – la guerre, l’enfance, l’écriture, la prison, la musique,… – loin des clichés et des simplifications.

Lors de ces rencontres-conversations au collège ou ailleurs – salle de spectacle, local associatif, Sénat, chantier de la nouvelle Cité nationale de l’histoire de l’immigration,… – le photographe Guillaume Lecoque a su saisir l’inquiétude d’un regard, l’envol d’une main, la bonté d’un sourire… et nos jeunes auteurs ont ensuite choisi des photos pour créer de courts textes poétiques en s’imprégnant à la fois du souvenir de leurs rencontres et des sensations suscitées par les portraits.

A la manière d’Haïkus en liberté, ils ont égrené des mots simples et forts, toujours originaux mais, nous semble-t-il, jamais infidèles aux propos des personnes rencontrées.

Les auteurs…
Soumaya, Jessy, Rudy, Ahmed, Stéphane, Louise, Najat, Loubna, Garyssa, Jennifer, Michaël, Salah-Eddine.

Alain DEGENNE – professeur de Lettres Modernes
Renaud FARELLA – professeur d’Histoire-Géographie - Lire un entretien avec lui sur le site d'Altérités
Nadine GUILLANEUF – secrétaire
Guillaume LECOQUE – photographe – voir son site web